Karine Tuil les choses humaines Gallimard
Karine Tuil les choses humaines Gallimard
Karine Tuil les choses humaines Gallimard
Karine Tuil les choses humaines Gallimard
Karine Tuil les choses humaines Gallimard

“LES CHOSES HUMAINES” de KARINE TUIL Editions GALLIMARD / 2020

 

 

« Les choses humaines » de Karine TUIL …

D’abord on pense  aux « choses de la vie », le film, Piccoli, Schneider, et puis on ouvre le livre, on côtoie des personnages qu’en temps normal on détesterait. Puis on se surprend au fil des pages à avoir un peu d’empathie, à les comprendre sans les excuser, à les accepter sans les juger, parfois même on s’en rapproche. Des histoires personnelles façonnées par les origines, la condition sociale, l’enfance,  la quête de reconnaissance, enjeux croisés dans lesquels se débattent les personnages.

La force de ce roman et surtout de l’auteur est de nous accompagner au non jugement, à la non radicalité, vers la complexité inhérente à l’être humain. Les choses humaines sont  une expérience de lecture puissante et profonde, expérience d’une humanité augmentée.

 

 

Olivia de Lamberterie trouve que “c’est un livre très intelligent” (FRANCE INTER / Le Masque et la Plume)

Un roman très intéressant, il y a comme toujours chez elle une sorte de machinerie très romanesque avec des personnages très incarnés, un peu comme dans les séries TV : les personnages incarnent leurs idées et sont tous mus par un déterminisme social. 

Les 50 premières pages sont un peu lourdes car c’est là où toute cette machinerie se met en place, de manière un peu trop démonstrative. Mais une fois qu’on accepte ce principe, je trouve que c’est un roman très intéressant sur la culture du viol, le consentement et la zone grise.

La seconde partie me semble bien meilleure que la première, c’est vraiment une démonstration judiciaire, les plaidoiries étaient très intéressantes au milieu de ce roman avec un personnage que je trouve très passionnant : le héros est une sorte de personnage fort déplaisant de 70 ans prêt à tout pour durer. Je me suis dis au départ qu’il était très caricatural, jusqu’à penser que j’en avais rencontré beaucoup à la TV ou à la radio, surtout des journalistes politiques. 

J’aime le personnage de Claire, sa femme, normalienne féministe. Il y a dans ce livre toute la problématique du féminisme aujourd’hui notamment à propos des événements de Cologne. Je trouve que c’est un livre très intelligent.”

A retrouver sur le site de FRANCE INTER :

👉  https://www.franceinter.fr/livres/pourquoi-les-choses-humaines-de-karine-tuil-a-t-il-suscite-tant-de-passion-chez-le-masque-et-la-plume